FANDOM


Ivory Crasfali est une jeune Hérisonne au large sourire toujours prètte à aider son prochain. Championne en titre d'Extreme Gear, Manieuse de glace et Hôte d'un Démon, elle a bon tout cumuler, elle n'oublie jamais de faire sourire ses proches.


Anté-Frontier IslandModifier

// Attention pavé //


Née dans un vieux sanctuaire d’Ice Cap, la petite est le fruit de l’union d’un Loup esclave et d’une Jeune princesse Hérissonne. Son véritable nom a été perdu le jour ou une terrible tragédie frappa sa maigre famille : La garde royale du royaume de sa mère la retrouva et les frappèrent à mort. Le loup dut faire le terrible choix d’abandonner sa fille, dans l’espoir qu’elle ait une meilleure vie.

Et ça aurait pu être le cas, si la personne sur laquelle était tombé la jeune Mobienne de cinq ans n’avait pas était Pierre Richard, un humain avide de pouvoir, aspirant à de hautes sphères. Il l’a ramena dans sa « modeste » demeure de 10 hectares, et commença à s’afficher clairement avec le « petit être » qu’il avait sauvé, faisant bonne face devant les caméras, mais traitant sa « protégée » comme un vulgaire animal derrière les murs. La seule possession de l’hérissonne ? Un coin dans une salle de bain, où était posée une feuille de papier journal qui lui servait de lit. Mais elle ne se plaignait pas, après tout, il l’avait sauvé de cet enfer de glace dont elle n’avait aucun souvenir : Être ici était une bénédiction pour elle. Elle fut baptisée devant les caméras, portant le nom de la couleur de son pelage : Ivory.

Et puis, elle recevait quand même une bonne éducation, bonne image oblige. Des professeurs particuliers venaient lui enseigner les matières vitales : Français, Maths, Langues étrangères, Géographie, et Histoire, tous, payer pour dispenser le cours, et faire un test à la fin pour vérifier qu’elle avait bien compris pour ne plus y revenir, et continuer, sans jamais afficher leurs émotions, ils avaient dut être spécifiquement choisit, sauf un.

Le dernier professeur d’Histoire qu’elle eut, le jeune stagiaire de son ancien prof’ qui était tombé malade : Mr. Chritospher. Elle n’a jamais connu son nom de famille, et il était différents des autres, il était gentil, affectueux, et attentifs aux lacunes de la Mobienne. Il ne devait pas avoir plus de 20ans, un jeune homme comme un autre, bien habillé, blond, le genre fil de fer : Grand et mince.

Il était tellement gentil qu’il accepta volontiers de faire des heures supplémentaires une nuit pour parler d’Histoire avec la jeune Mobienne, qui ne devait pas avoir plus de neuf ans maintenant. Mais elle eut la mauvaise surprise de croiser son « adorable » tuteur dans un couloir. La seule chose qu’elle put dire à son professeur fut d’ignorer ce qui allait se passer. Et en effet, le Pierre Richard s’approcha de la Mobienne, et commença à la disputer violement, sous les yeux de Christopher qui serra les dents, tentant d’ignorer ce qui arrivait. Il s’énerva pour des stupidités, comme ne pas faire ami-ami avec son personnel, ou ne pas trainer dans les couloirs à de telles heures, et conclu en la giflant si fort qu’elle fut jetée par terre. L’humain ne put en supporter d’avantage, et avant que le fou furieux n’assène un coup de pied à la petite, il lui attrapa le pied, et l’envoya par terre, le remettant en cause pour frapper une petite fille. Richard se releva, l’air mauvais, et demanda qui était celui qui venait de le faire tomber, et, une fois l’information obtenue, lui cracha simplement qu’il était viré, qui qu’il soit.

Ivory écarquilla les yeux, le seul ami qu’elle avait, avait perdu son emplois à cause d’elle … le jeune homme recula un peu, déglutissant, et prétextant que cet emplois, c’était sa vie, qu’il n’avait pas le droit de dire ça. Richard se contenta de sourire sadiquement, avant de vouloir lancer un regard dominateur sur la petite Mobienne, avant d’afficher une expression d’horreur. Ivory avait les yeux noir et violet, montrait farouchement les deux, et était entouré d’une étrange lueur noire, avant de se jeter sur lui, et de l’assommer du poing, hurlant qu’on ne fallait pas toucher à son ami, et s’évanouit. Christopher pris l’initiative de la sortir du manoir, mais ne put se résoudre à s’occuper d’elle, et la laissa dans la rue, à contre cœur, un peu inquiet à cause du collier en or massif qui était apparu autour de son cou.

Se réveillant seule et abandonnée, Ivory dut rapidement apprendre à s’adapter à cette nouvelle vie, travailler, gagner sa croute, et survivre comme elle pouvait … tout le monde avait déjà oublié la petite protégée de Richard quand il s’en trouva un autre … alors elle préféra quitter Spagonia pour tenter sa chance ailleurs. Elle arriva après plusieurs jours de marche dans le Chun-Nan, dans un petit village près de la capitale, un petit village de pèche. C’est un vieil humain, Chi Fu, qui trouva la Mobienne inconsciente près de sa cabane, et s’en occupa. Oh, bien avidement, ce ne fut pas facile au début, la jeune fille avait totalement perdu fois en la race humaine, après tout, ils les avaient tous abandonner, mais progressivement, elle comprit que le vieil homme faisait ça par pure bonté d’âme, après tout, pourquoi diviser sa nourriture, déjà si rare, avec une autre bouche ? Alors doucement, elle rouvrit son cœur et sa bouche, et mangea. Petit à petit, elle apprit à faire confiance au vieil homme. Elle décida de payer sa dette au vieux pécheur en livrant ses poissons en ville, lui épargnant ainsi de se briser le dos sur la route. Leur tandem fonctionna parfaitement deux ans de suite, avant que la concurrence ne vienne s’installer, sous les traits d’une société de livraison à domicile « motorisée ». Ils livraient leurs colis sur d’étrange engin volant qu’Ivory n’avait encore jamais vu, cependant, une telle chose marqua la jeune fille, qui tomba sous le charme. Elle … « demanda » gentiment son engin à l’un des livreurs, et admira les lignes de l’un des tous premiers Over-Board. Elle le garda, et décida de l’utiliser pour faire ses propres livraisons, le modifiant petit à petit avec sa part des livraisons.

Mais toute les bonnes choses ont une fin, la société de livraison mit le feu au village, le vieil homme voulant rester jusqu’à la fin dans sa cabane périt dans les flammes. De nouveau seule au monde, Ivory quitta le Chun-Nan sur son Over-Board, cherchant un nouveau sens à sa vie. Ou aller quand on a plus d’endroit pour s’y rendre ? On avance, sans regarder, et c’est comme ça qu’Ivory arriva à Station Square. Une ville paisible peu de temps avant les évènements engendrer par une divinité aquatique. Elle s’arrêta devant une boutique d’EX-Gear, et remarqua un jeune Paon regardant par la porte, soupirant. Elle s’approcha, et remarqua qu’il louchait sur la gérante de la boutique. Elle sourit, elle donna un bon coup de pied dans le derrière du Paon, l’envoyant dans la boutique. Elle sourit, avant de commencer à partir, vite rattrapée par le paon, qui se plaint quelque secondes, avant de la remercier. Qui aurait pu penser que cette rencontre donnerait naissance à une belle amitié ? Kensiem, le paon, et Ivory, partir en nomade de la ville, voyageant au grès des chemins, s’amusant comme ils pouvaient et gagnant de quoi financer leurs voyages.

De chemins en chemins, et au bout de trois ans, Ivory et Kensiem avait parcouru Mobius de long en large, visitant chaque continent. Un soit, ils s’arrêtèrent près d’une forêt, et Ivory partit chercher à manger dans cette dernière. Qu’elle ne fut pas sa surprise en tombant sur un régime de banane au milieu du chemin. Un piège ? Peut-être, mais elle avait trop faim pour y penser, elle s’approcha, et attrapa les fruits. Rien ne se passa, et elle en conclu que c’était bon. Elle commença à partir, avant d’entendre des hurlements robotisés. Car, qui dit banane … dit Singe … et qui dit hurlement robotisé et singe … dit Coconuts. Une horde de Coconuts aux yeux rouges fixèrent Ivory, qui se mit à courir à toute vitesse pour échapper aux primates. Mais ça aurait était trop simple, elle se prit les pieds dans une racine d’arbre, roulé-boula jusqu’à un arbre, et regarda avec horreur les singes pointer leurs noix de coco en métal vers elle. Une étincelle éclaira la zone, avant qu’une tempête de feu n’incendie chaque singe, et ne les fasse décamper. Un Mobien au pelage noir se laissa alors tomber près d’elle, bien droit, il tourna légèrement la tête pour la regarder. C’était un échidné noir, plutôt grand, et dépourvut d’un air commode passa-t-elle, avant qu’il ne s’approche, et lui tende la main pour l’aider à se relever. Elle remarqua la solidité de ses mains, malgré les gants blancs qu’il portait.

Il rejoint leurs campements de fortune, ainsi que leurs repas de bananes, et tenta de parler. Tenter oui, car il semblait avoir quelques problèmes d’élocutions, il ne semblait pas parler le Mobiusien courant. Ivory compris brièvement quelques mots d’échidné ancien grâce à ses cours d’Histoire, et tenta de parler avec lui. Il resta avec eux, et apprit doucement leurs langue, ainsi que la manière de vivre comme un Mobien normale, ce qu’il ne semblait pas faire. Petit à petit, il put mettre des mots sur son récit. Il se nommait Arthur, et avait besoin d’aide afin de protéger la puissance de ce monde, pour ne pas qu’un être infâme ne la trouve. (Je vous donne la traduction littérale)

Ivory et Kensiem décidèrent de l’aider une nouvelle fois, et ensemble, ils se mirent à la recherche de la « puissance », qu’Ivory traduit par les Chaos Emeralds.

Et c’est comme ça qu’ils devinrent la cible de l’attaque de nouveaux ennemis : Les Mecha-Echidnas, des Echidnés robotiques souhaitant la mort d’Arthur. Heureusement pour eux, Kensiem était un très bon mécano, et s’était conçu des armes pour combattre, Arthur lui, avait sa maîtrise du feu, et Ivory, utilisa sa force jusqu’à ce qu’elle tombe, lors des combats sur un marteau, qu’elle apprit rapidement à utiliser.

Je vous passe les détails, ils se battirent jusqu’à ce qu’Arthur décide de leurs révéler sa vraie nature : Il était le fils du chef des Mecha-Echidna, et avait fui pour empêcher son arrivée imminente. Il était donc lui aussi robotisé, comme pouvait en témoigner ses mains de métal. Ils vainquirent de nombreuses fois l’Empereur Valoras, et prirent même le temps de délivrer la sœur de Kensiem, Kara, d’un centre de recherche. Jusqu’à ce qu’ils parviennent à siéger la dernière tanière de Valoras, un complexe sur l’eau.

C’est la nuit avant leur assaut qu’Arthur choisit pour dévoiler sa « flamme » à Ivory, qui le prit bien, tellement bien qu’elle se jeta à son coup, lui dévoila la même chose. Une belle vie aurait pu les attendre, si Valoras n’avait pas mis son grain de sel dans l’histoire ! Utilisant une puce manipulatrice, il contrôla Arthur, et l’obligea à empaler Ivory sur une lance, la laissant pour morte au beau milieu du complexe en feu. Elle baigner dans son sang quand Kara et Kensiem découvrir son corps inanimé. Ils la ramenèrent à l’hôpital le plus proche pour qu’elle se fasse déclarer officiellement morte sur la table d’opération. Mais c’est à ce moment précis que ses yeux se rouvrirent d’un seul coup, entièrement noir et violet, qu’elle se releva doucement, son pelage virant au gris anthracite faisant fuir la totalité du personne, et qu’elle se mit à rire de manière sadique et passionnée, Ivory, ou plutôt, Ebony la démone, massacra chaque personne se trouvant dans l’hôpital, ne laissant pas le moindre survivant.

Les deux Paons retrouvèrent Ivory à la sortie de l’hôpital, inconsciente, avec du sang sur les mains. Ils préférèrent ne pas lui dire ce qui avait pu se passer, et de toute façon, n’aurait pas pu. Ivory avait changé. La joviale hérissonne aimant faire sourire les gens était devenue une sombre Mobienne au cœur de glace … Glace qui apparaissait sur ses mains. Elle justifia ça en disant « que son cœur s’était brisé, et en devenant de glace, elle pouvait maintenant la contrôler ». Une seule chose animait Ivory : La vengeance, l’envie de tuer Arthur, qui lui avait fait ça. De nouveaux combats en combats, Ivory montrait une vigueur et un plaisir malsain à tuer les Mecha-Echidnas, leurs arrachant volontiers le cœur quand elle ne les avait pas aplatit sous son marteau de glace.

Mais, oubliais-je de dire qu’Ivory n’avait pas oublié l’EX-Gear pour autant ? Elle avait même commença à se faire un joli nom dans le milieu, et gagner suffisamment sa vie pour ne plus faire de petits boulots.

C’est pendant l’une de ses courses qu’elle fut capturée par Valoras, qui « s’occupa » d’elle pendant de longues semaines, se vengeant des échecs qu’elle lui avait fait subir, et il y prenait plus de plaisir en la voyant si hargneuse et virulente, du moins … jusqu’à ce qu’il envoi Arthur, toujours sous son contrôle. Il s’approcha d’elle, avec l’ordre de la violer. En le voyant, Ivory était redevenue la gentille Mobienne, et commença à pleurer en le voyant s’approcher de plus en plus, le suppliant de ne plus lui faire de mal. A ces mots, Arthur se figea, sa tête grésillant un peu, il parvint à se libéré du contrôler de Valoras, et le cloua à terre, libérant Ivory, qui avait retrouvé et son Echidné, et le sourire.


Désormais âgée de 18ans, ce fut pour une compétition d’EX-Gear qu’elle débarqua sur Frontier Island, et que ses nouvelles aventures y commencèrent !

Post-Frontier IslandModifier

Création du PersonnageModifier

Là … J’ai du boulot.

La « toute » première Ivory se nommait Ice.

Ice était une, je me cite : « Clone de Sonic ratée ». Crée avec un ami dans le but de faire un petit scénario, l’histoire à progressivement évoluée en ceci :

Ice est une clone créer par Eggman, elle est la première de la série et, naturellement, et loin d’être parfaite.

Du sexe opposé, plus claire, et assez distante, le seul point commun est son incroyable vitesse. Elle est élevée au cœur d’un centre de recherche, « comme une petite fille » normale, jusqu’à l’arrivée de Black, un autre clone, celui-ci de Shadow. Comprenant alors, du haut de ses cinq ans, l’horreur de sa nature et de la sienne, elle décide de briser le tube qui protégeait le jeune enfant, et de tenter de s’enfuir avec lui.

Elle restera à de nombreuses reprises, jusqu’à être enfermée au sous-sol, sous la garde d’humains peu honnêtes et profiteurs. Finalement sauvée au  bout de 15ans d’asservissement par l’adjoint infirmier, elle s’enfuira en titubant, sans se retournée. Elle tombera par hasard sur son « original », la sauvant d’une mort certaine, l’hérisson se fera remercier par un froid visage, et une gifle sur la joue.

Enfin bref, un scénario d’adolescente de 14ans quoi. Le pire, c’est qu’elle retrouvera Black, ils tomberont amoureux, et après, ça part dans un délire …

Tout cela pour dire que j’ai gardé le personnage d’Ice, et en est fait la « Classic Version » d’Ivory.

« Ivory » a subit d’autres changement, comme une fois ou elle était devenu « Tigre » pendant moins d’un mois … ( J’ai gardé sa forme tigre )

SON Old Evène the Hedgehog2

Première esquisse d'Evène, sous différentes expression + une "Silver Form"


L’aspect qui a duré le plus longtemps est celui d’ « Evène ». L’histoire n’était pas tout à fait la même, je m’explique :

L’entourage d’Ivory n’était pas le même, avant la création d’Arthur, « Evène » était accompagné d’une Doppeldanger nommée Adalia et de Chaos 0, ils formaient l’équipe Ivory.

Puis, en créant le personnage d'Arthur, je voulait à la base creer un méchant, avant de creer Valoras qui prit ce role, rendant Arthur "gentil".

Et enfin, dans un soucis de "réalisme", pour coller à un autre scénario, j'ai une nouvelle fois modifier le physique d'Evène, qui devint après quelques changement "Ivory Shaqua", puis "Ivory Crasfali" sur AOM.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .